Nous contacter

Institut Régional pour Jeunes Sourds Raymond Barberot (ex IRéSDA)

Institut Régional pour Jeunes Sourds « Raymond Barberot » (ex IRéSDA)

Anciennement connu sous le nom d’IRéSDA, l’Institut pour Jeunes Sourds « Raymond Barberot » est installé à St Jean de la Ruelle et possède une antenne à Amilly dans le Loiret.

Institut d’Education Sensorielle (I.E.S.) régi par le décret du 21 octobre 2004 et de l’article L 311 du Code de l’Action Sociale et des Familles (C.A.S.F.), l’Institut Régional Raymond Barberot accompagne des enfants et adolescents atteints de déficience auditive avec ou sans des handicaps associés, pouvant déterminer des troubles complexes et rares.

 

Les quatre axes principaux autour desquels travaillent les professionnels de l’Institut Régional Raymond Barberot sont :

  • La construction de la personnalité de l’enfant, de l’adolescent, du jeune adulte,
  • Le développement de ses potentialités intellectuelles et cognitives, linguistiques et communicationnelles, affectives et corporelles, relationnelles et sociales,
  • L’accès à l’autonomie,
  • L’ouverture à l’extérieur et aux autres.

 

Pour se faire, l’Institut Raymond Barberot est un établissement médico-social composé de trois sections et de deux services situés sur des sites géographiques distincts.


 

LES SECTIONS

Les 3 sections présentées ci-dessous accueillent des enfants et des jeunes majeurs qui nécessitent un accompagnement soutenu par des adaptations pédagogiques, des rééducations, des modalités de suivi dans la vie sociale et professionnelle.

 

L’ensemble du dispositif a pour objectif  de les accompagner au plus près de leurs besoins éducatifs, pédagogiques, et thérapeutiques et de faciliter leur insertion en milieu ordinaire, autant que possible. Sur le plan de l’hébergement, un internat de semaine est possible du lundi matin au vendredi midi.

 

Section d’Education et d’Enseignement Spécialisés (S.E.E.S.)

La S.E.E.S. accueille des jeunes de 6 à 20 ans et a pour missions de :

  • Assurer le développement du langage et de la parole,
  • Assurer la scolarisation et les soutiens permettant la mise en œuvre du projet personnalisé.

Elle est engagée dans un partenariat depuis plus de 20 ans avec l’Education Nationale.

 

La section est pour une grande partie délocalisée (autrement appelée « S.E.E.S. externe ») dans des établissements scolaires ordinaires depuis plus de vingt ans.

Les séquences d’enseignement direct, les accompagnements en Classe en Inclusion Scolaire, les séquences de soutien pédagogiques, la guidance et l’information des enseignants de l’Education Nationale sont réalisés par des professeurs spécialisés de l’Institut Régional Raymond Barberot, titulaires du C.A.P.E.J.S.

 

La « S.E.E.S. interne » s’adresse quant à elle aux enfants qui ne peuvent accéder à un enseignement à temps plein ou dont les besoins sont trop éloignés des objectifs scolaires habituels de leur classe d’âge. Ainsi, une scolarisation dans l’établissement spécialisé leur permet de développer des capacités d’apprentissage au moyen d’une pédagogie concrète, manipulatoire, visant des objectifs globaux de développement cognitif, notionnel, relationnel, linguistique, etc.

Jeunes IRéSDA - fête fin d'année

 

 

Section d’Education pour Enfants Déficients Auditifs avec Handicaps Associés (S.E.E.D.A.H.A.)

 

La S.E.E.D.A.H.A. assure la compensation des handicaps complexes associant la surdité à des troubles divers. Elle accueille en ce sens des jeunes de 6 à 20 ans et a pour missions de :

  • Développer les moyens de communication les plus adaptés,
  • Développer les apprentissages cognitifs et scolaires,
  • Développer les habiletés psycho-sociales visant la vie autonome.

 

Les apprentissages scolaires dimensionnés aux besoins et aux capacités actuelles des jeunes, sont travaillés par les professeurs C.A.P.E.J.S. et repris par les éducateurs dans le cadre des projets personnalisés. L’aspect thérapeutique des accompagnements est caractéristique de cette section qui mobilise beaucoup les postes paramédicaux, avec un large recours à  la psychomotricité et à l’ergothérapie, en plus de l’orthophonie qui est la prestation paramédicale habituelle pour les enfants sourds.

Ainsi, les enfants et adolescents accueillis bénéficient, dans le cadre de leur projet, de temps de classe, d’ateliers et de temps éducatifs leur permettant d’acquérir progressivement une plus grande autonomie.

ferme pédagogique -jeunes IRéSDA

 

L’ouverture sur le monde extérieur est un moyen d’éducation aux habiletés sociales qui vont faciliter l’insertion future. De cette manière sont développées des activités en milieu ordinaire : ferme pédagogique, équitation, piscine (municipale et adaptée aux handicaps moteurs), handijudo, danse’handi, musique, visites …

 

Section de Première Formation Professionnelle (S.P.F.P.)

La S.P.F.P. accueille des jeunes de 15 à 20 ans pour préparer un diplôme professionnel de l’enseignement technique : C.A.P., B.E.P., Bac Pro et l’accompagner dans son insertion sociale et professionnelle, ou préparer à une entrée en milieu adapté/protégé.

La S.P.F.P. a pour missions de :

  • Former les habiletés manuelles et techniques visant l’employabilité,
  • Assurer l’accessibilité et  apporter les moyens de compensation  dans le parcours de formation,
  • Rendre chaque jeune acteur de son projet de vie,
  • Préparer chaque jeune à une insertion sociale et professionnelle, la meilleure pour lui.

Tout projet de formation professionnelle est étudié par l’équipe pluri-professionnelle avec le jeune et sa famille afin de co-construire la réponse la plus adaptée aux désirs et besoins du jeune. Pour cela, différents dispositifs supports sont mis en place successivement ou conjointement : classes d’alternance, ateliers techniques (floriculture, espaces verts, cuisine et entretien des locaux), stage en entreprise et formation théorique.

Suivant le niveau scolaire et le degré de maturation de son orientation professionnelle, le jeune a ainsi la possibilité de suivre un parcours de formation en lycée professionnel ou en alternance.

 


 

SERVICES

 

Le Service d’Accompagnement Familial et d’Education Précoce (S.A.F.E.P.) et le Service de Soutien à l’Education Familiale et à la Scolarisation (S.S.E.F.S.) sont regroupés au Centre d’Audiophonologie Infantile (C.A.I.) et contribuent au diagnostic de la surdité, à la surveillance audiométrique et audio prothétique, à la rééducation et au soutien scolaire de l’enfant.

 

Les professionnels de ces deux services sont principalement des paramédicaux (orthophonistes, psychomotriciens, éducateurs, psychologues, …) et des enseignants spécialisés (C.A.P.E.J.S.).

 

L’établissement à Saint de la Ruelle dispose d’une antenne à Amilly près de Montargis.

 

Service d’Accompagnement Familial et d’Education Précoce (S.A.F.E.P.)

 

Le Service d’Accompagnement Familial et d’Education  Précoce (S.A.F.E.P.) est destiné aux enfants de moins de 3 ans dont la déficience auditive entraîne des troubles de la communication nécessitant le recours à des techniques spécialisées pour le suivi médical, l’apprentissage des moyens de communication, l’adaptation prothétique.

Le S.A.F.E.P. est autorisé pour 20 places : 15 pour le site de Saint Jean de la Ruelle et 5 pour le site d’Amilly.

 

Les objectifs poursuivis par le S.A.F.E.P. sont de quatre ordres :

  • Accueillir, soutenir la famille à la suite du diagnostic de surdité,
  • Éveiller et développer la communication de l’enfant et des parents avec l’enfant,
  • Développer la fonction auditive et la parole,
  • Veiller au bon développement psychomoteur et psycho-affectif de l’enfant.

 

A l’entrée dans le service, le projet personnalisé de l’enfant élaboré avec les parents définit les objectifs, les actions et les moyens mis en œuvre pour l’enfant. Enfants et parents sont accueillis pour des séances individuelles et collectives dans les locaux du service.

 

Les séances individuelles sont habituellement menées par l’orthophoniste de l’enfant, avec la participation des parents, qui l’accompagnera sur ses premières années dans le service. D’autres professionnels peuvent intervenir également : spécialiste de la communication signée et enseignant spécialisé formé à l’éducation précoce.

 

Des actions peuvent prendre place dans les lieux de vie de l’enfant à domicile, à la crèche, la halte-garderie, chez l’assistante maternelle de l’enfant etc. pour aider les accompagnants à identifier leurs compétences face à l’enfant différent et agir naturellement.

 

Les parents sont sollicités pour participer à des réunions d’information/formation en lien avec le choix de communication (L.S.F. ou Lf.P.C.) qu’ils ont fait et pour des groupes de parole visant la connaissance du handicap et des moyens de compensation ou l’échange spontané et partagé sur le vécu des familles.

 

Service de Soutien à l’Education Familiale et à la Scolarisation (S.S.E.F.S.)

 

Le S.S.E.F.S. est destiné aux enfants et jeunes de 3 à 20 ans dont la déficience auditive entraîne des troubles de la communication nécessitant le recours à des techniques spécialisées pour le suivi médical, le développement du langage, l’adaptation prothétique, l’accompagnement de la scolarité. Il s’adresse également à des enfants d’âge scolaire atteints d’un Trouble Spécifique du Langage (T.S.L.).

Le service est autorisé pour 65 places dont 46 pour le site de Saint Jean de la Ruelle et 19 pour le site d’Amilly.

 

Les objectifs poursuivis par le S.S.E.F.S. sont de quatre ordres :

  • Assurer le développement du langage et de la parole,
  • Assurer l’accessibilité et apporter les moyens de compensation dans le parcours scolaire,
  • Accompagner la famille,
  • Assurer une remédiation pédagogique et une guidance en milieu scolaire.

 

Le projet personnalisé élaboré avec les parents après l’entrée dans le service définit les objectifs, les actions et les moyens mis en œuvre pour l’enfant. Il est réévalué collectivement au début de chaque année, ou plus si besoin.

 

Deux modalités d’accompagnement complémentaires du jeune sont mises en place :

  • L’accompagnement de la scolarisation lors des séances individuelles
    • Dans l’établissement scolaire de l’enfant ou du jeune et dans les locaux du service,
    • Menées par un enseignant spécialisé C.A.P.E.J.S.
  • La maîtrise de la langue lors de séances individuelles et/ou collectives :
    • Menées par l’orthophoniste ou l’une des enseignantes spécialisées,
    • En fonction du plan de travail personnalisé de l’enfant (séances individuelles),
    • Moments de stimulation à la prise de précision du discours et à l’élaboration du raisonnement (séances collectives).

 

Par ailleurs des séances de psychomotricité spécifiques sont assurées, de façon assez générale aux jeunes enfants atteints d’une surdité profonde, puis au cas par cas selon le besoin, notamment en raison d’un trouble vestibulaire associé diagnostiqué, qui touche un certain nombre d’enfants sourds.

 

Facebooktwitter

devis