Nous contacter

admin

Spectacle Dans’Handi

Cette année encore, des jeunes accueillis à l’IRJS ont participé à un spectacle avec l’association Dans’handi : le mardi 30 mai à Fleury les Aubrais et le mardi 6 juin à Chécy.
Ce spectacle a été préparé depuis septembre dernier. Au total, 12 jeunes, accompagnés de 5 professionnels de l’IRJS, se sont mobilisés pour nous offrir un magnifique spectacle. Des chorégraphies adaptées, associant divers troubles et handicaps, de tous âges, soutenues par des élèves du conservatoire de danse de Fleury les Aubrais.
Un grand merci à l’association Dans’handi qui permet aux personnes handicapées d’être les stars d’un soir !

IMG_2046

 

Toujours rien?

Fin avril, la Compagnie du Faux Col, à Meung sur Loire, a proposé de planifier une séance spéciale pour les jeunes accueillis à l’IRJS.

Ainsi, le mercredi 17 mai 2017, 40 jeunes, accompagnés de professionnels,  se sont rendus à La Fabrique pour assister à la représentation de « Toujours rien ? », en version bilingue (français / langue des signes)

IMG_1995

Les plus jeunes ont été captivés par les marionnettes ; les plus grands ont pu accéder à la régie et échanger avec les 2 techniciens.

20170517_105251

Merci à la Compagnie du Faux Col !

Avant-première : visite de la nouvelle cuisine centrale par les travailleurs de l’ESAT

Depuis novembre dernier, l’ESAT le « Clair Logis » cohabite avec de nouveaux acteurs. Très rapidement, ces derniers ont façonné ce qui deviendra en septembre 2017 : la nouvelle cuisine centrale de l’ESAT le « Clair Logis ».

cuisine

Sous la coupe de M. BAZEROLLES, architecteur en charge du suivi des travaux, et de M. ARRONDEAU, directeur de l’ESAT, les portes du chantier se sont ouvertes pour la première fois le jeudi 13 avril 2017. L’enjeu de cette première visite n’est pas des moindre. Il s’agissait, d’une part, pour l’ensemble des membres de l’ESAT d’apprécier l’avancée des travaux et de saisir la manière dont l’articulation des espaces a été pensée et adaptée à la spécificité de l’établissement : la surdité.  D’autre part, il était question pour les futurs utilisateurs de  concrétiser un projet qui a été durant plusieurs années mis en attente (pour des raisons économiques) et d’engager un cheminement vers l’appropriation de leur nouvel outil de travail.

equipe

L’avancée progressive, commentée avec précision et simplicité par M. BAZEROLLE, au sein de ce qui sera demain leur nouvel outil de travail a fait l’unanimité : on ne pouvait lire clairement dans les yeux des travailleurs et des encadrants : l’impatience et l’émerveillement. Car, nous ne pouvons le nier, l’arrivée de la nouvelle cuisine centrale sera incontestablement synonyme  de : bien-être au travail, qualité des accompagnements et de développement de projets.

Facebooktwitter

devis